Dénigrement ou diffamation?


Aujourd'hui se plaide pour une famille victime d'un groupe de constructeurs de maison individuelle le droit de raconter sur internet son expérience malheureuse.

Le groupe des Architecteurs, les Architectes Constructeurs qui se vantent de tant de qualités ont en effet vu un de leur membre nous abuser (litiges devant les cours pénales et civiles compétentes), nous mentir (voir notre histoire complète sur le site) et nous priver de notre rêve de maison (car toujours rien après 3 ans de début de la construction) ; et au lieu de chercher une solution, de former et soutenir leur membre 2L+D Architecteurs, ils nous assignent en justice pour nous faire taire. Le juge les a débouté de leur première attaque en référé au mois de décembre dernier, mais ces businessmen ont manifestement plus d'argent pour essayer d'écraser leurs clients mécontents que pour travailler au règlement des litiges ou à l'amélioration de la satisfaction client, ils attaquent à nouveau sur le même chef: le dénigrement. C'est habile car ce régime réservé aux situations de concurrence, vise à éviter qu'une société révèle des faits même avérés et véridiques a propos d'un concurrent dans le but de s'approprier sa clientèle. Hors nous ne sommes ni concurrents, ni n'avons d'intérêt à détourner la clientèle de ce groupe, tout au plus nous souhaitons informer, voire éviter d'autres victimes qui souhaiteraient construire avec les Architecteurs. Leur dire ce qu'il en coûte quand on ne souhaite plus accepter leurs pratiques litigieuses et abusives, et quand on dresse des faits en face de leurs belles promesses. Serait-ce alors de la diffamation contre les personnes nommés M. Pierre Lefranc, 2l+D Architecteurs et le groupe des Architecteurs??? Ça les ennuie particulièrement de retenir la diffamation, car cela obligerait les juges à étudier l'ensemble de nos commentaires, les mal façons, les pratiques abusives, les clauses illégales, les avenants illégaux, la gestion irréelle de notre chantier, et déclarer sur la bases des rapports et témoignages que tout ceci est vrai !!! Et donc que l'on a parfaitement le droit d'écrire ce que l'on écrit !!! Car le régime de la diffamation dispose d'une clause absolutoire: l'exception de vérité. En plus de nous priver de notre rêve, ces architectes constructeurs peu scrupuleux ont l'audace de réclamer plus de 200.000 euros de dédommagements divers ... Dénigrement ou diffamation, le résultat du jugement dans quelques jours, merci à tous vos sourires et soutiens, ce n'est plus un sujet tabou :-)))

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2016 - Créé avec Wix.com - France

Famille Corbin

Véritable maison témoin

Tél : 06 20 13 77 37

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey